Barère de Vieuzac Bertrand(1755 - 1841)

Barère de Vieuzac Bertrand Avocat à Toulouse, il est élu aux états généraux, il est ensuite juge devant le tribunal de cassation des Hautes Pyrénées. Conventionnel montagnard, il est président de l'assemblée lors du procès du roi. Membre du Comité de salut public, il joue un rôle important dans les affaires étrangères ou la Marine. Il est en bon rapport avec Robespierre, mais l'affronte le 9 Thermidor. Accusé à la déportation tout comme Collot d'Herbois, il s'évade avec l'aide des sans-culottes. Il passe ensuite inaperçu lors du Consulat et l'Empire et est sur la liste des régicides bannis par Louis XVIII.