David Jacques-Louis(1748 - 1825)

David Jacques-Louis Peintre français, chef de l'école néo-classique (qui prône le retour aux canons esthétiques de l'Antiquité grecque et latine). Il est député à la Convention, mais il est emprisonné après la chute de Robespierre, il est amnistié sous l'Empire dont il devient le peintre officiel (« le Sacre », «...Bonaparte... au col du grand Saint-Bernard », « la distribution des aigles » ), il a également peint le célèbre « Marat assassiné ». Il s'exile sous la Restauration.