Sieyès Joseph(1748 - 1836)

Sieyès Joseph Vicaire à Chartres, il doit sa célébrité à son pamphlet écrit au début de la Révolution résumant les aspirations du Tiers-État (« Qu'est-ce que le Tiers-État ? Tout !... »). Il devient député aux États-Généraux. Corédacteur du serment du Jeu de paume, cofondateur du club des Jacobins (qu'il quitte pour les Feuillants), il fit partie successivement de la Constituante de la Convention et du Directoire, il favorise l'essor de Bonaparte lors de son coup d'État. Il est le second consul provisoire avec Ducos.