Saint-Just Louis Antoine Léon(1767 - 1794)

Saint-Just Louis Antoine Léon Chevalier de Saint Louis en raison des services rendu dans l'armée. Il est lieutenant-colonel dans la garde nationale en 1789 et participe à la fête de la fédération à Paris en 1790. Conventionnel, orateur d'un esprit méthodique et précis, intransigeant dans l'action, il se fit le théoricien et le défenseur d'une république unitaire et égalitaire. Partisan fidèle de Robespierre, il joua un rôle considérable à l'intérieur du Comité de salut public, prônant le recours à la terreur dans la lutte contre les Girondins, les partisans de Danton et les hébertistes. En mission aux armées, il facilita notamment la victoire de Fleurus. Il fit prendre les décrets de ventôse (mars 1794), qui favorisaient les patriotes démunis au détriment des riches suspects. Il fut exécuté avec Robespierre sans manifester de résistance.