Jean Sans Peur(1371 - 1420)

Jean Sans Peur Jean est le fils de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne. Il participe à la croisade entreprise par Sigismond de Hongrie contre les Turcs, se bat vaillamment et y gagne son fameux surnom. Revenu en France en 1398, il succède à son père en 1404. La maison de Bourgogne qui a les caisses vides doit aller voir du coté de l'argent royal. Il manie donc avec habileté la démagogie et acquiert des sympathies dans la bourgeoisie parisienne. Pour ne pas être évincé du pouvoir dans le royaume, il menace Paris en 1405, puis fait assassiner le duc d'Orléans en 1407 et entre en conflit avec le parti d'Orléans, dont l'homme fort est maintenant Bernard VII d'Armagnac. Il s'implique dans l'insurrection cabochienne et s'aliène ainsi les modérés. Il doit quitter brusquement Paris en 1413, laissant place à la réaction armagnaque. Rentré en force dans la capitale en 1418, il cherche à se rapprocher du dauphin contre les Anglais. Quelques hommes de main des Armagnacs l'assassinent alors, à l'occasion d'une entrevue avec le dauphin à Montereau en 1420.