Ulm19 octobre 1805

Le 19 octobre 1805, Ulm fut une grande victoire conduite avec génie. L'armée autrichienne, forte de 80 000 hommes, est postée en Bavière, au débouché de la Forêt-Noire, et attend les troupes de Napoléon qui vient de quitter Boulogne. Cependant le gros des forces françaises, avec une rapidité surprenante d'exécution, traverse le Rhin beaucoup plus en aval que prévu, dans la région de Mayence, et se présente sur les arrières des Autrichiens. Ces derniers sont pris au piège, enfermés dans l'Ulm, ils capitulent le 20 octobre 1805. 27 000 hommes et 8 généraux défilent durant cinq heures devant Napoléon qui s'est placé devant ses généraux ; stupéfaits et admiratifs, certains Autrichiens n'hésitent pas à crier « Vive l'Empereur ».

La reddition d'Ulm

Cette peinture de Thévenin montre la scène au cours de laquelle le général autrichien Karl Mack se rend à Napoléon après avoir été enfermé dans Ulm le 19 octobre 1805.

Reddition d'Ulm, le 20 octobre 1805 - par Charles THEVENIN (Château de Versailles)

Reddition d'Ulm, le 20 octobre 1805 - par Charles THEVENIN (Château de Versailles)


Voir les autres batailles de Napoléon