Marengo14 juin 1800

Durant la journée du 13 juin le Premier Consul est à la recherche du général autrichien Mélas, il envoie une division de reconnaissance. Mélas possède 37 000 hommes environ et pas loin de 200 canons. Il sait que les Français sont sur ses arrières, il veut donc avancer vers l'est. Le 14, les divisions autrichiennes sortent d'Alexandrie où elles s'étaient réfugiés et chargent les divisions de Lannes et Victor. Les Autrichiens sont nombreux ainsi que leurs canons. Les Français sont contraints de se replier. Sûr de sa victoire, Mélas quitte le champ de bataille en donnant le commandement à l'un de ses officiers. Seulement le général Desaix vient renforcer les Français grâce à son artillerie, il est aidé de Kellermann fils (fils du maréchal Kellermann). L'attaque générale est donnée, Desaix périt durant l'assaut. Les Autrichiens se débandent et Mélas est enfermé, il se rend le lendemain.


Voir les autres batailles de Napoléon